Photo

Aug 2, 2013
@ 7:21 am
Permalink
2 notes

MUSIC
Cocktail #39 by Marst & Korgbrain
Événement : GHOST #1Lieu : Shari Vari (Rouen)Line Up : Marst (voir ici), Korgbrain (voir ici)Date : 10/09/13Prix : FreeInfos : Facebook

DK : Bonjour Marst et Korgbrain, je vous remercie de consacrer à WKHTP quelques minutes de votre temps ! Avant toute chose, et bien que nos lecteurs connaissent déjà bien Korgbrain, je vous laisse vous présenter.
Marst : Eh bien écoute, c’est assez simple, Martial aka Marst, 25 piges, passionné de Musique depuis la plus tendre enfance, grâce notamment à mon grand cousin, ex-producteur de Techno dans les années 90’s, j’ai fait de longues années de musique « acoustique » (batterie, piano, guitare, basse, chant…) puis je me suis mis progressivement à basculer totalement vers la musique électronique et le mix, d’abord fin 90’s puis vraiment sérieusement en 2006, quand je me suis retrouvé seul à l’époque du Bac après avoir eu quelques groupes de rock… !
Korgbrain : KorgBrain, rouennais & dj/producteur depuis bientôt 3 ans. 
DK : Tous deux rouennais, je serais curieux de savoir comment vous vous êtes rencontrés.
Marst : Korgbrain je crois l’avoir rencontré au Shari Vari directement il y a quelques années. Je voyais grâce à Facebook son grand intérêt pour la musique électronique et j’écoutais ses premières productions. Je dois dire qu’en peu de temps il a gravi quelques échelons !! 
Korgbrain : J’ai rencontré Marst alors que je ne faisais ni de mix ni production. C’est en effet autour d’un dj set au Shari Vari que j’ai découvert Marst et une partie de la culture musicale électronique.
DK : Marst, je suppose que l’on t’a déjà posé cette question un certain nombre de fois mais racontes nous cette histoire un peu fabuleuse que tu vis avec Laurent Garnier. 
Marst : Ahhh Laurent… J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour ce mec (toujours grâce à mon grand cousin) depuis toujours. J’adore ses productions. Je les trouve vraiment différentes des autres. Il y a toujours une patte très marquée, des mélodies, de la mélancolie. Je l’ai vraiment rencontré au Rex fin 2011, lui ai fait écouter ma musique et il m’a tout de suite recontacté en me disant qu’il adorait et qu’il allait la jouer partout. Quelle claque !!!! Puis nous nous sommes revus sur Berlin en Mars 2012 (Berghain/Panorama Bar) puis pas mal de fois par la suite, ce qui nous a rendu de plus en plus « proches ». Il continue à me soutenir à fond. C’est juste le mec le plus simple du milieu que j’ai rencontré jusqu’à lors. Total respect !
DK : Si je ne m’abuse, ta dernière release est l’EP Undress Me signé chez Timid Records. Où es-tu allé chercher de tels vocals ?! Ils marquent vraiment.
Marst : Exact ! Haha, eh bien figure-toi que ces voix sont issues de samples libres de droit que je recevais, dans les années 90’s sur cd. Je crois même que c’était un cd livré avec un magazine à l’époque. Dernièrement j’ai transcodé tous ces cd’s dans mon disque dur et j’ai réécouté toutes les banques. Et je suis tombé sur cette voix féminine… qui m’a pas mal inspiré.
DK : Un nouvel EP en approche ? Dis-nous en un peu plus à son sujet !
Marst : Pas un, plusieurs. Je mets pas mal de temps à sortir des trucs mais là j’en prépare des conséquents… Quand je ne suis pas inspiré je préfère ne pas faire de musique. Par contre dès que je le suis, je peux te faire deux tracks en une nuit. Je pense que c’est ça la clé : Ne jamais passer trop de temps sur un morceau. A la fin, y’a plus le « charme » de l’inspiration.
DK : Korgbrain, quoi de neuf depuis mars dernier ? Des prods pour Grems –rien que ça– je crois ?
Korgbrain : Depuis Mars en effet une production sur l’album de Grems, Shlag Music à retrouver en CD & vinyle ! Incroyable, belle expérience ! Aussi, un EP en construction et des envies de live 
DK : Et dans les semaines à venir tu as quoi de prévu ? Une belle date à Paris notamment, non ?
Kogbrain : Une date à la Villette Enchantée le 24 Aout, aux couleurs de la Brigade Mondaine, division house & broken beat du label Police Records sur lequel sortira mon EP.
DK : Le label La Fille De L’Air va bien ? 
Korgbrain : La Fille De L’Air se porte bien, en vacances après 1 première année bien riche en musique ! Une compile, 4 E.P et des événements bien sympa ! rendez-vous à la rentrée !
DK : Donc le 10 Aout on vous retrouve tous les deux au Shari Vari ! Ça va donner !  De la Techno et un peu d’House au programme ? Vous comptez vous relayer et vous nous faites 2 heures puis 2 heures ? 
Korgbrain : Le 10 Aout au Shari, nous nous relayerons chaque heure ! Pour ma part on devrait osciller entre House, UK & Techno.
Marst : On va commencer doucement puis ça va monter crescendo ! Je sais pas trop comment on va s’organiser pour le line-up. J’aime pas me prendre la tête. On verra ça le soir même, ça reste une petite soirée à la cool.
DK : Un truc m’intrigue, c’est la GHOSTS #1. Le #1, ça veut dire qu’on va revenir faire la fête sur Rouen ?!
Marst : En effet, le #1 signifie qu’il y aura un #2, au moins…  Haha !
DK : Puisque je tiens deux rouennais –c’est assez rare ! –,  j’ai l’impression que le Shari Vari est un peu le berceau de la musique électronique sur Rouen, je me trompe ? Vous portez quel regard sur ce lieu vous qui tournez un peu partout ?
Korgbrain : En effet le Shari Vari est un peu le berceau dans le sens où il est un des seuls endroits de vie nocturne où la musique est reine et où les artistes peuvent exprimer leurs couleurs sans atteinte à leur liberté d’expression. On y trouve des événements Reggae, Rock, Electro, House, Techno, etc… Ce lieu reste pour moi “la maison” où j’ai plaisir à venir jouer comme au premier jour.
Marst : C’est exactement ça ! Gildas le boss du lieu m’a permis en 2007 (putain ça fait déjà 6 ans ?) de jouer VRAIMENT ce que je voulais. A cette époque là j’étais très très pointu, très minimal, sans concession. Maintenant je le suis moins, avec la maturité mes sets sont beaucoup plus groovys et mélodiques, je trouve ça essentiel ! Mais bref, j’avais tourné dans tous les bars et clubs de la ville en 2006 et à chaque fois on finissait par me demander de passer du Guetta ou du Magic System. Je commençais à en avoir un peu ras le c**. J’ai rencontré Gildas au bon moment ! Merci à lui ! J’ai beau avoir la chance maintenant de tourner un peu en France dans d’autres villes et très bientôt en Europe, je reviendrai toujours jouer au Shari avec le même plaisir.
DK : Un petit mot à ajouter avant de passer au Cocktail ? 
Marst : Besace. (Kamoulox !)

Sélection de Korgbrain : 
Sélection de Marst :
DK

MUSIC

Cocktail #39 by Marst & Korgbrain

Événement : GHOST #1
Lieu : Shari Vari (Rouen)
Line Up : Marst (voir ici), Korgbrain (voir ici)
Date : 10/09/13
Prix : Free
Infos : Facebook


DK :
Bonjour Marst et Korgbrain, je vous remercie de consacrer à WKHTP quelques minutes de votre temps ! Avant toute chose, et bien que nos lecteurs connaissent déjà bien Korgbrain, je vous laisse vous présenter.

Marst : Eh bien écoute, c’est assez simple, Martial aka Marst, 25 piges, passionné de Musique depuis la plus tendre enfance, grâce notamment à mon grand cousin, ex-producteur de Techno dans les années 90’s, j’ai fait de longues années de musique « acoustique » (batterie, piano, guitare, basse, chant…) puis je me suis mis progressivement à basculer totalement vers la musique électronique et le mix, d’abord fin 90’s puis vraiment sérieusement en 2006, quand je me suis retrouvé seul à l’époque du Bac après avoir eu quelques groupes de rock… !

KorgbrainKorgBrain, rouennais & dj/producteur depuis bientôt 3 ans. 

DK : Tous deux rouennais, je serais curieux de savoir comment vous vous êtes rencontrés.

MarstKorgbrain je crois l’avoir rencontré au Shari Vari directement il y a quelques années. Je voyais grâce à Facebook son grand intérêt pour la musique électronique et j’écoutais ses premières productions. Je dois dire qu’en peu de temps il a gravi quelques échelons !! 

Korgbrain : J’ai rencontré Marst alors que je ne faisais ni de mix ni production. C’est en effet autour d’un dj set au Shari Vari que j’ai découvert Marst et une partie de la culture musicale électronique.

DKMarst, je suppose que l’on t’a déjà posé cette question un certain nombre de fois mais racontes nous cette histoire un peu fabuleuse que tu vis avec Laurent Garnier

Marst : Ahhh Laurent… J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour ce mec (toujours grâce à mon grand cousin) depuis toujours. J’adore ses productions. Je les trouve vraiment différentes des autres. Il y a toujours une patte très marquée, des mélodies, de la mélancolie. Je l’ai vraiment rencontré au Rex fin 2011, lui ai fait écouter ma musique et il m’a tout de suite recontacté en me disant qu’il adorait et qu’il allait la jouer partout. Quelle claque !!!! Puis nous nous sommes revus sur Berlin en Mars 2012 (Berghain/Panorama Bar) puis pas mal de fois par la suite, ce qui nous a rendu de plus en plus « proches ». Il continue à me soutenir à fond. C’est juste le mec le plus simple du milieu que j’ai rencontré jusqu’à lors. Total respect !

DK : Si je ne m’abuse, ta dernière release est l’EP Undress Me signé chez Timid Records. Où es-tu allé chercher de tels vocals ?! Ils marquent vraiment.

Marst : Exact ! Haha, eh bien figure-toi que ces voix sont issues de samples libres de droit que je recevais, dans les années 90’s sur cd. Je crois même que c’était un cd livré avec un magazine à l’époque. Dernièrement j’ai transcodé tous ces cd’s dans mon disque dur et j’ai réécouté toutes les banques. Et je suis tombé sur cette voix féminine… qui m’a pas mal inspiré.

DKUn nouvel EP en approche ? Dis-nous en un peu plus à son sujet !

Marst : Pas un, plusieurs. Je mets pas mal de temps à sortir des trucs mais là j’en prépare des conséquents… Quand je ne suis pas inspiré je préfère ne pas faire de musique. Par contre dès que je le suis, je peux te faire deux tracks en une nuit. Je pense que c’est ça la clé : Ne jamais passer trop de temps sur un morceau. A la fin, y’a plus le « charme » de l’inspiration.

DKKorgbrain, quoi de neuf depuis mars dernier ? Des prods pour Grems –rien que ça– je crois ?

Korgbrain : Depuis Mars en effet une production sur l’album de GremsShlag Music à retrouver en CD & vinyle ! Incroyable, belle expérience ! Aussi, un EP en construction et des envies de live 

DK : Et dans les semaines à venir tu as quoi de prévu ? Une belle date à Paris notamment, non ?

Kogbrain : Une date à la Villette Enchantée le 24 Aout, aux couleurs de la Brigade Mondaine, division house & broken beat du label Police Records sur lequel sortira mon EP.

DK : Le label La Fille De L’Air va bien ? 

KorgbrainLa Fille De L’Air se porte bien, en vacances après 1 première année bien riche en musique ! Une compile, 4 E.P et des événements bien sympa ! rendez-vous à la rentrée !

DK : Donc le 10 Aout on vous retrouve tous les deux au Shari Vari ! Ça va donner !  De la Techno et un peu d’House au programme ? Vous comptez vous relayer et vous nous faites 2 heures puis 2 heures ? 

Korgbrain : Le 10 Aout au Shari, nous nous relayerons chaque heure ! Pour ma part on devrait osciller entre House, UK & Techno.

Marst : On va commencer doucement puis ça va monter crescendo ! Je sais pas trop comment on va s’organiser pour le line-up. J’aime pas me prendre la tête. On verra ça le soir même, ça reste une petite soirée à la cool.

DK : Un truc m’intrigue, c’est la GHOSTS #1. Le #1, ça veut dire qu’on va revenir faire la fête sur Rouen ?!

Marst : En effet, le #1 signifie qu’il y aura un #2, au moins…  Haha !

DK : Puisque je tiens deux rouennais –c’est assez rare ! –,  j’ai l’impression que le Shari Vari est un peu le berceau de la musique électronique sur Rouen, je me trompe ? Vous portez quel regard sur ce lieu vous qui tournez un peu partout ?

Korgbrain : En effet le Shari Vari est un peu le berceau dans le sens où il est un des seuls endroits de vie nocturne où la musique est reine et où les artistes peuvent exprimer leurs couleurs sans atteinte à leur liberté d’expression. On y trouve des événements Reggae, Rock, Electro, House, Techno, etc… Ce lieu reste pour moi “la maison” où j’ai plaisir à venir jouer comme au premier jour.

Marst : C’est exactement ça ! Gildas le boss du lieu m’a permis en 2007 (putain ça fait déjà 6 ans ?) de jouer VRAIMENT ce que je voulais. A cette époque là j’étais très très pointu, très minimal, sans concession. Maintenant je le suis moins, avec la maturité mes sets sont beaucoup plus groovys et mélodiques, je trouve ça essentiel ! Mais bref, j’avais tourné dans tous les bars et clubs de la ville en 2006 et à chaque fois on finissait par me demander de passer du Guetta ou du Magic System. Je commençais à en avoir un peu ras le c**. J’ai rencontré Gildas au bon moment ! Merci à lui ! J’ai beau avoir la chance maintenant de tourner un peu en France dans d’autres villes et très bientôt en Europe, je reviendrai toujours jouer au Shari avec le même plaisir.

DKUn petit mot à ajouter avant de passer au Cocktail ? 

Marst : Besace. (Kamoulox !)

Sélection de Korgbrain :

Sélection de Marst :

DK

  1. wkhtp posted this